Aller au contenu principal

La fondation code d’honneur

Le conseil d'administration de la fondation

  • Sophie Hersberger-Langloh présidente  
    Co-directrice de Consense Philanthropy Consulting GmbH, Bâle  
    _Autres engagements: Membre du Comité "Vereinigung Basler Ökonomen", Bâle | Membre du Comité de la Fondation Générosité, Berne  
     
  • Michael Mutzner vice-président  
    Collaborateur scientifique Christian Public Affairs, Berne  
    _Autres engagements: Assistant parlementaire du Conseiller national Marc Jost, Berne | Président ACT212, Berne | Président Eglise évangélique de Meinier, Meinier GE  
     
  • Olivier Bigler  
    Avocat BdM avocat sàrl, Peseux  
    _Autres engagements: Chargé de cours, Université de Neuchâtel | Membre du Comité de la Fondation Ressource, La Côte-aux-Fées | Membre du Comité de l'Association Perla, Lausanne  
     
  • Marc Jost  
    Conseiller national Parti évangélique PEV  
    Chargé des affaires publiques de l'Alliance Évangélique Suisse SEA, Zurich  
    _Autres engagements: Membre du Conseil administratif de "Idea Information" AG, Liestal | Membre du Comité de la Fondation Générosité, Berne | Membre du Comité Christian Public Affairs, Berne | Président Interaction/Stop Pauvreté, Genève | Membre du Comité central de Pro Life, Berne  
     
  • Silvia Meder  
    Avocat, Lenzburg
    _Autres engagements: 

Bureau

  • Markus Rechsteiner, directeur
    Gestion du bureau

Experts

  • Heinz Fuchs
    Expert-comptable diplômé, Interlaken
  • Daniel Gonzalez
    Manager en ressources humaines HRSE, DAS Gestion et management des organisations sans but lucratif, Lausanne
  • David Hug
    Economiste d'entreprise diplômé HES, expert-réviseur agréé, HST Treuhand AG, Heimberg
  • Stefan Jakob
    conseiller d'entreprise et directeur vita perspektiv ag, Heimberg
  • Bernhard Möri
    Agent fiduciaire en formation, expérience de la direction d'organisations à but non lucratif dans différentes fonctions, commerçant ; Seon
  • Antonio Tomamichel
    Expert fiduciaire diplômé, expert-réviseur agréé, Lenzburg

 

Regard en arrière

Le label de qualité «code d’honneur» est apparu en 1990 du besoin de certaines ONG chrétiennes qui étaient, certes, reconnues d’utilité publique et exonérées d’impôts, mais qui n’avaient pas droit au célèbre label ZEWO.

Dans un premier temps, le label de qualité «Code d’honneur» était géré par un groupe de travail du Réseau évangélique suisse SEA-RES. A partir de 2012, le label de qualité «Code d’honneur» a été revisé puis transféré le 30 juin 2017 à la fondation indépendante Code d’honneur.

 

Image